© 2019 Lusafrica - Elida Almeida

A PROPOS

"La nouvelle pépite du Cap-Vert"

- Le Monde

Prix Découvertes RFI en 2015, la jeune fille, qui est née dans l’île de Santiago, a travaillé sa technique vocale dans la simplicité des chants d’église.

Elle a affiné sa culture musicale en proposant un programme sur la radio locale de Maio, où elle a grandi après la mort de son père, soutenant sa mère, marchande ambulante. Tenace, partisane farouche du droit à l’éducation, Elida a quitté le monde rural pour composer des chansons amoureuses et concernées. D’emblée, sa fraîcheur et sa voix chaude ont plu – l’une de ses premières œuvres (Nta Konsigui) figura d’emblée au générique du célèbre feuilleton télévisé portugais A Unica Mulher. S’il existe un « berceau d’or », il ne lui fut pas donné à la naissance : Elida Almeida le tisse avec une gracieuse obstination.

Elida Almeida s’est imposée sur les scènes des musiques du monde d’Europe, d’Afrique et d’Amérique du Nord.

Elida séduit dès son premier album et sa chanson Nta Konsigui (2,7 millions de vues sur YouTube), avec à sa voix chaude et suave à la fois, capable d’exulter avec puissance. Dans son second album, Kebrada du nom du village où elle a passé son enfance, elle affirme son identité africaine, assaisonnant d’énergie latine les rythmes capverdiens batuque, funaná, coladera ou tabanka. Son tempérament fougueux et sa joie de vivre  n’empêchent pas une critique sociale qui se manifeste dans des balades nostalgiques aux accents pop.

La jeune femme impressionne par sa maturité, son talent et sa générosité.